APPEL AUX GENS DE VERLAC ET D’AILLEURS
POUR QUE CHANTENT LES CLOCHES DE L’EGLISE DE VERLAC

 

Si le silence et la méditation sont une part heureuse de la vie sur l’Aubrac, le cours du temps comme des saisons s’édifie aussi dans une ponctuation agréable des heures et des jours symboliques aux traditions religieuses et culturelles. Ainsi, les communautés ont chacune édifié en leur temps les églises et chapelles où l’assemblée des habitants pouvait se rencontrer pour prier ou partager leurs joies et douleurs.

Imaginez la fierté de vos aïeux au premier carillon de la première cloche hissée au clocher de Verlac après toutes les années de labeur et de sacrifices offerts pour élever, pierre après pierre, ce noble édifice. Au-delà du symbole de votre foi, chaque battement sonore a ponctué le cours de vos vies, chaque volée ses réjouissances sanctifiées, ses élans patriotiques, jusqu’aux ultimes tons graves qui accompagnent ceux qui reposent à l’ombre de ses murs.

Dans un passé plus récent, de généreux donateurs ont fait couler, de bronze et d’argent, les trois cloches qui carillonnent bellement aux jours de fêtes. Trop rarement aujourd’hui. Depuis que les enfants sont partis travailler au loin, depuis que les offices se concentrent au chef-lieu, depuis bien sûr que le nombre et l’âge des résidents sur place ont réduit le clocher à de rares élans.

L’église et ses cloches sont votre patrimoine, au même titre que les terres et foyers inscrits au cadastre communal, comme étant vos biens actuels ou à venir. Soyez-en dignes en apportant votre contribution au réveil du carillon de Verlac, ceci en permettant une installation électro-mécanique des sonneries. Un devis, consultable en Mairie, a été établi par une entreprise qui assure déjà la maintenance des clochers de bon nombre des églises de la région. Des garanties sont accordées sur la fiabilité de l’installation projetée sur le site, sur les choix de carillon, avec l’assurance d’une maintenance de service. L’ensemble revêt un coût global d’environ 6500 euros. Cela permettra de faire sonner les cloches, par exemples toutes les heures de 8 heures à 19 heures, avec un carillon à 8 heures, 12 heures et 19 heures..

Réunir un tel montant est impossible en l’état des finances de la commune. Deux étrangers amicalement accueillis par les habitants de Verlac ont choisi d’offrir une substantielle partie de la somme. A vous les familles, résidant au près ou au loin, de vous offrir aussi le privilège de redonner vie au carillon de Verlac, de faire chanter ces cloches qui vous appellent et vous rappellent que vous faites parties des gens de Verlac, fidèles à leur magnifique Aubrac.

Faites chanter Joséphine Paule Jeanne (qui pleure pieusement ceux qui sont morts pour la Patrie en 1914-1918), Thérèse Henriette Gaston (la cloche des enfants, qui dit "Je souris à ceux qui viennent" et Hélène Marie Etienne (elle dit "de la foudre et de la tempête, libère-nous, Seigneur"). Seule la cloche d'Aurelle, au son un peu grêle du à son grand âge, ne sera pas équipée, et il faudra continuer à monter dans le clocher pour la faire sonner.

Votre don prendra la forme d'un chèque du montant que vous jugerez approprié, adressé à la mairie (Chef-lieu, F-12130 AURELLE-VERLAC), ou par virement sur compte 80185234137 « Cloches de Verlac », au Crédit Agricole de St.Geniez d’Olt.


Cette réalisation sera un hommage mérité à Louis Nozeran qui savait si bien faire chanter les cloches de Verlac.
Merci mille fois de ce que vous pourrez faire !

 

accueil | plan du site | recherche | la cascade des Vergnes | l'église Saint-Pierre d'Aurelle | les cloches de Verlac |