L'ondoiement post mortem

Retrouvé par François Aliquot dans les archives d'Aurelle-Verlac, cet acte un peu macabre est un acte de décès associant la mère puis la fille qui a été ondoyée dans le ventre de sa mère apparemment déjà morte (Merci à Colette pour la transcription de la partie "technique"...). Découvrez d'autres actes de ce genre.

Registre des morts de la paroisse de Saint Martin de Montbon pour l'année mil sept cents soixante dix.

"Alix Rous âgée d'environ vingt sept ans, femme d'Antoine Mercadier paysan du village des Escoudats de cette paroisse est morte le cinquième janvier mil sept cents soixante dix et a été ensevelie le lendemain dans le cimetière de cette paroisse présents Joseph Fumel de ce lieu de Saint Martin Montbon et (...) Guillaume Fontanier assi de ce lieu qui requis de signer ont dit ne sçavoir.

Clausel curé

L'an et jour que dessus c'est à dire le sixième janvier mil sept cents soixante dix  fut aussi ensevelie une fille de la susd(ite) Alix Rous, ondoyée dans le ventre de sa mère l'opération césarienne étant faite desquelles eux expiré, cayrel  prêtre chapelain de Viourals soussigné la susd(ite) opération fut faite par le sieur higonet chirurgien de Saint-Geniez soussigné qui remit la susd(ite) fille morte dans le ventre de sa mère."

L'ondoiement post mortem

accueil | recherche | plan du site | les environs | l'histoire d'Aurelle | les doms d'Aubrac |