Les hôtels particuliers de Saint Geniez d'Olt

Saint-Geniez d'Olt | Visite nocturne | le monument Talabot | les hôtels particuliers | l'hôtel de Rivié | l'hôtel de Ricard | la chapelle Notre-Dame des Buis | Carlos Gardel | l'évolution de la population de Saint-Geniez d'Olt | Les Illustres |

logomarmotte.jpg (10199 octets)
(voir le plan (117 Ko) de Saint Geniez)

Saint-Geniez depuis la route d'Aubignac Saint Geniez abrite de splendides hôtels particuliers, qui datent d'une époque révolue, laquelle correspond à mon sens à l'apogée de la ville (voyez sur ce point le graphique sur l'évolution de la population de la ville). La plupart d'entre eux sont dûs à Paraté, disciple de Mansard. Hélas, ou heureusement, la plupart sont encore occupés, et vous n'en verrez probablement que les portes...  
Saint-Geniez vécut de 1345 à 1746 sous l'empire du Consulat, organisation politique intéressante :
Une charte concédée en 1345 par le duc de Bourbon prévoyait l'élection chaque année de 4 consuls. Le premier était noble, le deuxième et le quatrième marchands ou notables, et le quatrième devait être paysan.
Le jour de l'élection, les consuls en place nommaient chacun deux éligibles de leur état et condition. Aidés de leurs conseillers, ils formaient alors un collège électoral qui élisait les quatre nouveaux consuls parmi les huit candidats. Le lendemain, ils désignaient chacun trois conseillers pour les aider dans leurs tâches d'administration de la cité.
Louis XV met fin au Consulat en 1746 et le remplace par l'échevinage.

Visitez l'hôtel de Ricard

Visitez l'hôtel Glandy-Pezeu

L'Hôtel Couret du Terrail

L'Hôtel Couret du Terrail a été construit par un marchand drapier du XVIIème siècle, à l'époque du siècle d'Or de Saint-Geniez d'Olt.

Escalier engagé

Une maison à escalier engagé, que vous pouvez également admirer de nuit.

Entrée de maison particulière Entrée de maison particulière

L'histoire de la présence de Paraté à Saint-Geniez est peu commune.
Il était une fois, en 1680, un jeune homme originaire de Séverac-le-Château, qui s'appelait Thomas Rivié, et qui était au service d'un maréchal-ferrant dans un village de Bourgogne.
Vint à passer un jour Louvois, ministre de Louis XIV, dont le cheval était malade. Personne ne savait que faire, sauf Thomas Rivié qui guérit le cheval avec un remède qu'il avait appris à composer en Rouergue. Louvois, reconnaissant, attacha Thomas Rivié à sa personne et l'emmena à Paris. il devint Mestre de la Poste et de la Cour et capitaine major de l'artillerie.
L'escalier de Paraté à l'église paroissialeFortune faite, et résident à Versailles, il y retrouva d'autres Rouergats, dont Jean Paraté, originaire de Saint-Geniez et qui travaillait avec Mansart à la construction du château de Versailles.
Rivié demanda alors à Paraté de construire une maison à Saint-Geniez pour l'un des membres de sa famille.
Paraté réalisa alors un premier hôtel particulier, qui fut suivi de plusieurs autres.
Le triomphe de Saint-Geniez. Ca c'est du miracle.Il travailla aussi à Rodez, pour construire notamment une partie de l'évêché et il réalisa aussi à Saint-Geniez en 1722 le grand escalier extérieur de l'église paroissiale.
N'hésitez pas à emprunter ledit escalier pour entrer dans l'église paroissiale. Vous y trouverez le magnifique ensemble baroque dit "le triomphe de Saint-Geniez", que je ne suis pas peu fier d'avoir réussi à photographier, comme vous le voyez ici.
Saint-Geniez était un clerc romain, vivant en Arles. Refusant de condamner à mort des chrétiens, il s'enfuit et se lança, fol qu'il était, dans la traversée du Rhône à la nage.
Il parvint pourtant vivant de l'autre côté, où il fut néanmoins massacré. Ainsi, le triomphe de Saint-Geniez le représente, tout au sommet, émergeant sauvé de l'onde (mais pas sauvé de ses frères romains, il y a des limites aux miracles).
Cette performance nautique explique probablement qu'il ait été choisi pour saint patron par les habitants de Saint-Geniez, à la fois parce que la traversée du Lot a forcément été dangereuse lorsque qu'il n'y avait pas de pont, mais surtout parce que la ville, à une époque, était exposée aux inondations, comme en témoigne la légende des marmots.

L'ensemble de l'autel est une splendeur. Ne manquez pas sa découverte.

Vous pourrez également découvrir le buffet d'orgue.

Saint-Geniez d'Olt | Visite nocturne | le monument Talabot | les hôtels particuliers | l'hôtel de Rivié | l'hôtel de Ricard | la chapelle Notre-Dame des Buis | Carlos Gardel | l'évolution de la population de Saint-Geniez d'Olt | Les Illustres |

accueil | plan du site | recherche | Sainte Eulalie | Saint Côme | Espalion | Séverac-le-château | Verlac | Aurelle