Les noms de vaches en Auvergne et ailleurs

Un journal peu recommandable par ailleurs, j'ai nommé L'Effort paysan des jeunesses paysannes, a publié entre 1940 et1944 (difficile d'être plus précis, la photocopie dont je dispose ne comporte pas de date, mais vous avez compris pourquoi le journal est peu recommandable par ailleurs) une série de trois articles sur les noms des boeufs et des vaches en Auvergne et ailleurs. Un aimable lecteur, que je remercie au passage, a bien voulu me communiquer les deux derniers articles. Je les reproduis ici quasiment dans leur intégralité, pour le seul plaisir d'entendre sonner ces noms poétiques donnés à ces merveilles de la nature que sont  les vaches.

J'ai essayé de reproduire aussi fidèlement que possible les noms recensés, leur classement (parfois aléatoire), et leur étymologie (ou plutôt les tentatives, souvent touchantes, de trouver une étymologie à certaines dénominations). Ces noms ne s'appliquent pas forcément à des vaches Aubrac, la cible est plus large. Ils peuvent d'ailleurs s'appliquer à d'autres que des vaches, qui sait...

Le tout est à prendre avec des pincettes d'un point de vue scientifique, et sans modération du point de vue du curieux.

Vous trouverez successivement :

tete.jpg (1108 octets) Les noms relatifs aux cornes ou au mufle
tete.jpg (1108 octets) Les noms relatifs à d'autres particularités de la tête (tâches, poils, etc...)
tete.jpg (1108 octets) Les noms relatifs au pelage
tete.jpg (1108 octets) Les noms d'animaux (indiquant souvent la couleur)
tete.jpg (1108 octets) Les noms afférents à l'allure de la bête, à ses formes, à ses caractéristiques
tete.jpg (1108 octets) Les noms nobles
tete.jpg (1108 octets) Les noms de personnes
tete.jpg (1108 octets) Les noms  tirés de noms de lieux ou de contrées
tete.jpg (1108 octets) Les noms divers, fantaisistes, bizarres, douteux... ou simplement omis dans les catégories précédentes

 

tete.jpg (1108 octets) Les noms relatifs aux cornes ou au mufle

Armado : vache de forte allure ou à grandes cornes

Baissouno, Beissouno, Bassetto : aux cornes inclinées

Banouno : dont une corne est rompue

Bèco : aux cornes crochues, d'un vieux mot qui signifiait chèvre (cf bique)

Becardo : même sens ou qui "rebique", revêche

Bécudo : qui a un bec, c'est à dire une lèvre supérieure proéminente ou encore des cornes relevées du bout

Bouchardo : au large museau, ou au museau noir ou d'une autre couleur que le corps

Cabro, Chabra, Tsabra, Cabreto : qui a les cornes ou l'allure d'une chèvre

Cabroto, Chabroouo, Chabrola, Tsabroga : qui a les cornes ou l'allure d'un chevreuil

Camardo, Camuso, Corno : à une seule corne ou dont une corne est déformée

Cournéto : à petites cornes

Fourco, Fourtsa, Fourcado : dont les cornes évoquent l'idée d'une fourche

Rabiquo, Robèquo, Rebèco : qui est rebêque, revêche ; parfois sens analogue à Bèco, Bécudo, Becardo

Relèbo ou Renlèbo : dont les cornes se relèvent

 

tete.jpg (1108 octets) Les noms relatifs à d'autres particularités de la tête (tâches, poils, etc...)

Bouorlho : borgne (se dit aussi d'une brebis stérile)

Calaudo : marquée de blanc à la tête

Calvéto : de calve, chauve ?

Courouno, Coucardo, Perruquo : qui a sur la tête une touffe de poils

Estièlo, Estiala, Istiago, Eifialo : qui a une étoile blanche au front

Floquo, Flouquéto, Floucardo : qui a une houppe de poils entre les cornes

Flourido : marque blanche à la tête

Marco, Marquéto : même sens

Mouscalho, Mousquéto : mouchetée de blanc à la tête

Moustacho : qui a de longs poils au museau

Mourado, Mouralho, Mourolhado : barbouillée au museau de blan cou de noir (de mourre : nez, museau, visage)

 

tete.jpg (1108 octets) Les noms relatifs au pelage

Amouro, Omouro : rougeâtre ou noire (de amouro ou mouro : framboise, mûre)

Argento, Orginto : blanche ou à larges taches blanches

Arjonto, Ardzonto : couleur de narcisse blanc

Bardetto : à larges taches sur le pelage comme un bât (bardel)

Barrado, Barradouna : zébrée, barrée de blanc ou de noir

Beirado, Birado, Beirouno, Birouno : avec des tâches ou avec des raies blanches (du provençal Veira, Veirado, varié ou du vieux mot vaire, de couleur variée ou changeante, vair en français)

Bergado : vergée, rayée de noir ou de blanc

Berdo : verte ???

Bermé, Bermeilho, de couleur rougeâtre

Bioulèto, violette (et la marmotte plie le papier d'alu...)

Biouéto : pour Bioulèto ou dérivé de biouga, beugler de façon particulière

Binouso : de couleur lie de vin

Blanco, Bonco, Blontza : blanche

Bloundo : blonde

Bruno : brune

Brillonto : au poil luisant

Castagno, Castogno : couleur de châtaigne

Casto : abrégé du précédent ?

Carbouno : noire ou fortement marquée de noir

Cailhaugo : blanc et roux, ou blanc et noir

Celeïro, Celiéiro, Ciriéso, Sardeiro : cerise, au pelage rouge

Chambalho, Combalho, Chambalhado : tache qui fait le tour de la jambe, comme une jarretière

Crouzéto : qui a une croix de couleur sur le pelage

Daurado, Dourado : dorée, au poil roux et brillant

Espijo, Espigo : couleur d'épi mûr

Farondo : vache ferrandaise, aux pieds blancs

Faienço : couleur bai clair

Frèso : de couleur fraise !

Frésado, Frisada : au poil frisé

Faraillo : couleur de fer rouillé ?

Froumento : couleur de froment, rousse

Gibrado, Gibro : givrée de poils blancs

Griso : grise

Guindouno : de guindou, grosse cerise

Jacado : à longue tache blanche sur le dos, comme une pie

Libréio, Liouréio : marquée de blanc au poitrail (fleur à la boutonnière, livrée de noce)

Mouro, Moureto : à pelage foncé, couleur de mûre

Maurèlo, Mourèlo, Mareulho, Mourèlo : vache plus ou moins marquée de noir ou de brun

Miralho : à poil lustré, ou blanche au front.

Ouronjo : rousse-orange

Pijo, Pitso, Pigado : couleur pie

Picalho : piquetée

Picardo : pie, blanche et noire

Poudrado : à robe mouchetée

Poumèlo : pommelée

Roso : rose

Roujo, Roujoto : rouge

Ribando, Ribondo : à taches allongées (ruban)

Rouno : faux féminin de roux

Roussèlo, Roussoto : rousse

Sauro : qui tire sur le brun (en français, cheval saure)

 

tete.jpg (1108 octets) Les noms d'animaux (indiquant souvent la couleur)

Agralho, Gralho : corbeau

Agasso, Ajasso, Jasso : pie

Alayso, Olauso : alouette

Biroundèlo : hirondelle

Cabrolo, etc... : voir les noms relatifs aux cornes

Chevreuil (en français) ; de même Biche

Calho : Caille

Cano, Canardo : femelle du canard

Canèlo ?, Coulombro, Couloumo, Couloumbéto, Croumbéto : colombe (gris ou cendré)

Cordino, Cardino : chardonneret

Dindo, Dindouno : dinde, dindon

Faubéto : fauvette

Furéto : fouine

Gazello : grivo

Lèbro : Lièvre

Marmoto : marmotte

Merienjo : mésange

Merlo : merle

Neiro : puce

Ousèlo, Ausèlo : Oiselle

Parpalhouno : papillonne

Pijo : pie

Pijouno : piegeonne

Poulo, Pouléto, Pouloto : poule

Taupo : taupe

Taïsso : blaireau

Serino : serin

 

tete.jpg (1108 octets) Les noms afférents à l'allure de la bête, à ses formes, à ses caractéristiques

Adralho : qui marche en tête dans la draille, qui guide

Amourouso : peut-être dérivé fantaisiste de Amouro

Balonço : qui se balance, se dandine

Bassélo : basse de taille

Batalho : querelleuse

Belou, Belouno, Beloio, Bloyo : belle, jolie

Bipèro : vipère

Boulajo : volage

Brava, Brabélo, Bravouno : belle, jolie

Corrado : carrée

Charmanto : charmante

Counquéto ?, Coquéto : coquette

Courto ou Corta

Crane : belle, fière

Dragouno, dragonne ?

Fidèlo : fidèle

Finoto, Finéto : fine

Fièro : fière

Furéto : rusée, curieuse

Friondo : gourmande

Gaillardo, Golhardo : gaillarde, courageuse

Galonto : galante

Jingo : de jinga ou ginga ; gambader, gigoter

Jolio, Juinesso : vive, espiègle

Linfro, Lempre et Lenfre : en Rouergue, gourmand

Loumbardo : pour lumbado, affaissée des reins, ?

Mignardo, Mignoto, Mignouno : mignonne

Menado : petite, menue

Ousardo : hardie

Ploumbado : bien d'aplomb ou comme Loumbardo

Poulido

Poupéto : comme une poupée, potelée ?

Rapino ou Rabino : voleuse ou hargneuse

Rabico, Robico, Rebèco : rebelle

Redoundo

Bombalho : à la démarche lourde

Superbo : superbe

Trapo, trapoto : trapue et courte

 

tete.jpg (1108 octets) Les noms nobles

Altesso : altesse

Barouno : baronne

Countesso : comtesse

Dauphino : dauphine

Damo : dame

Duchesso, duchesse

Doumeisèlo : damoiselle

Marquiso : marquise

Noblo ou Noplo : noble

Reino : reine

Princesso : princesse

 

tete.jpg (1108 octets) Les noms de personnes

Angèlo

Clairo

Clarisso

Célino

Finchèto

Fatma

Hortenso

Jeanno

Julièto

Lisèto

Louiso

Marietto ou Mietto

Marissou

Matildo

Mili

Navèto

Prouserpino

Rosa

Rousèto

Suzetto

Le nom est parfois dérivé de celui de l'ancien propriétaire : Gilberto, Michaudo, Barthaudo, Gandilhouno...

 

tete.jpg (1108 octets) Les noms  tirés de noms de lieux (foires où les vaches ont été achetées ou de contrées

Mouriaco : Mauriac

Foutanjo : Fontanges

Anglardo : Anglards

Clarmoundo : Clermont

Brionço : Brion

Fayèto : Le Fayet

St-Amando : St Amand

Trizaco : Trizac

Mandalho : Mandailles

Dieuno : Dienne

Salerto : Salers

Nanto : Nant

Artenso : dans l'Artense (Cantal)

Limogno : en Limagne

Fourèso : en Forez

Farrondo : race ferrandaise

Bretouno

Normando

Flamando

Nivernèso

Fronço,

Suisso

Espagno

Prusso

Alsaço

Savoyo

Lorraino

Castillo

Champagno

Marseillo

Toulouso

Pariso (c'est en général une vache délurée)

Bayouno

 

tete.jpg (1108 octets) Les noms divers, fantaisistes, bizarres, douteux... ou simplement omis dans les catégories précédentes

Amello, Omello, Menlo (amande) : relatif à la forme des yeux, à la couleur du pelage, à la forme du dos (plus étroit à l'avant ou à l'arrière).

Ardalho : qui a de l'allant, qui marche en tête. On appelle ainsi la vache qui marche en tête dans les sentiers, qui adralhe les autres dans la draille.

Argulho, Orgulho, Arguilho : taquine, querelleuse, de orgul, orgueil

Bancardo : à grandes cornes élevées

Bardjeiro : bergère

Bardjaïro : braillarde

Bourjouèso : bourgeoise

Boulougno, Bourgougno : avec une grosseur, une bosse

Boulongiéro : à la robe comme poudrée de farine

Bouréio, bourrée. Il y a dans l'Aubrac des vaches qui portent les noms de diverses bourrées : Crousado, Tournijaïro, Escloupèto

Bourdelèso, Bordelèso, Bourdelieïro : vache qui appelle le taureau mais reste stérile

Bringo : rosse

Burgo : qui taquine les autres (de burga, fouiller, fureter, taquine)

Caïrèlo ou Queirèlo : autrefois la vache de travail à laquelle on réservait le coin, caïre, dès l'entrée de l'étable

Cassaïro : qui va à la chasse de certaines herbes, la mélisse par exemple, ou de certains champignons

Cabreto : chevrette ou cornemuse, vache au meuglement chevrotant ou à petites cornes

Capitaino : même sens que Ardalho

Canlho : probablement pour calho

Compo : vache provnant d'une grande ferme près de Salers, lo Compo

Coumpas : aux grandes jambes

Chambriéro : servante, étai de charrette ?

Chimara, Choumara, Tsimara : étrange, sournois, rétif

Coulico : coléreuse

Curalho : qui montre sa curalho (anomalie à la matrice)

Escrivéto, Escrivoto, Escribodo, Escrivana : petite et chétive

Farino : farinée

Fouténo : fontaine

Fourtuno : fortune

Foulhado : nom de lieu ou marquée de taches pareilles à des feuilles rousses

Fourèso : d'une autre race, étrangère, de peu de valeur

Fariso : ?

Finanço : fine, distinguée

Garléto : petit, boîteuse, un peu fouineuse

Carléto : corruption du précédent

Giroundo : gironde (Iroundo, hirondelle)

Jardino : vache de jardinier, soignée et belle

Loumbro, Loumbréto : Loumbrenco, l'ombrageuse

Loumbardo : vache dont l'échine est ensellée (fléchie, de loumb, fléchir)

Loumbardo : guigne rouge

Lunéto : aux yeux cerclés de noir

Luzerno : au poil lustré ?

Marchondo, Merchondo : facile à vendre ?

Manéto : diminutif de mano ou mono, vache de 2 ans qui ne porte plus et que l'on engraisse pour la boucherie. Mono est à rapprocher de manet ou monet, bourrelet de graisse près de la racine de la queue et que les bouchers palpent pour s'assurer du degré d'engraissement.

Mountogno : née à la montagne

Moustèlo : fouine, à gorge et poitrine blanche

Mirando : à poil lustré ou blanche au front (comme Miralho) et qui attire le regard

Minetto, Minoto : caresse

Oucèlo, Aucèlo, Ausèlho, Ousèlho : femelle d'oiseau ou femme évaporée, ou particularité du pis (oucel)

Pastouro : pâtre

Picardo : pie, blanche et noire

Polka

Poumpouno : qui a une touffe de poils tranchant sur la couleur du reste du pelage

Plouncardo : ?

Pribado : franche, calme, apprivoisée

Pruno

Queirèlo : voir Cairèlo

Raméto, Rométo : qui porte un rameau aux cornes, lors de la transhumance

Remounto : qui se fait saillir tous les ans ?

Republico

Riboto : ripaille, régal, débauche ?

Rioto : débat, querelle

Riotouso : querelleuse

Roundino : Roundinouso, qui grogne, qui gronde

Rounlèto : qui roule, qui rôde, rondelette ?

Serèno : calme, sereine, tranquille

Turco ou Turgo : stérile

Victouèro

Le relevé de ces noms publiés dans l'Effort Paysan des Jeunesses paysannes était signé de C. Gandilhon Gens d'Armes, 7, rue Champeil à Aurillac.

 

accueil | recherche | plan du site | les environs | Javols | la via Agrippa | les loups du Gévaudan | le trou du Souci | Vezins |